Festival de Cannes, à l’année prochaine !

Et voilà, le Festival International des jeux de Cannes  2018 est terminé !

Ce fut une édition riche en rencontres et en animations.

Cette année sur le stand, nous avions l’équipe de choc du Droit de Perdre, composée de :

François, le responsable de la maison d’édition, Yves Hirschfeld et Fabien Bleuze, nos deux auteurs à succès qu’on ne présente plus, Constance, notre animatrice depuis les débuts de la maison d’édition, Alix, une animatrice extérieure qui nous a rejoint dans cette aventure et moi-même. Merci à toute l’équipe pour son implication et ces moments de complicité.

Marcus, un des deux auteurs du Questions de merde spécial Geek était également présent sur son propre stand.

Nous avons passé de précieux moment avec des auteurs, des associations, des porteurs de projets et bien sûr avec vous.

Cette édition 2018 du Festival de Cannes a été une mise en jambe pour moi et m’a donné pleins d’idées pour les prochains événements.

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine à Cannes, pour fêter les dix ans de la maison d’édition ! Car pour l’occasion, nous vous préparons quelques surprises…

En attendant, n’oubliez pas de venir jouer avec nous durant les prochains événements et de partager des moments de bonheur avec ceux que vous aimez !

(Photo de Louise d’Hubert)

Festivals du mois de Mars

Comme promis la semaine dernière, voici un petit programme des événements à venir ou nous serons présents :

du vendredi 9 au dimanche 11 mars : Epinal – Jeux et Cie

C’est moi qui animerai nos jeux durant tout le weekend.

du samedi 17 au dimanche 18 mars : Amiens – A toi de jouer

Vous pourrez également m’y retrouver, en compagnie de nos animateurs Sven et Marjolaine !

 

du samedi 24 au dimanche 25 mars 2018 : Lille – Ludinord

Ce sont nos auteurs Yves et Fabien que vous aurez le plaisir de rencontrer à cette occasion.

 

du samedi 24 au dimanche 25 mars 2018 : Mulhouse – Happy Games

Je serai fidèle au poste pour vous faire passer un bon moment !

 

Je suis sûr que parmi tous ces événements, vous trouverez votre bonheur.

Alors n’hésitez plus et venez nous rencontrer, pour toujours plus de convivialité et de fun !

Venez nous rencontrer à Cannes !

Vous voulez nous rencontrer ? Profitez du Festival International des Jeux de Cannes qui aura lieu la semaine prochaine, du 23 au 25 février !

Comme chaque année, Le Droit de Perdre sera présent sur ce festival qui est le plus grand événement ludique de France. Un festival immense avec des possibilités ludiques infinies… (ou presque)

Le Droit de Perdre aura son stand sur l’espace de BlackRock, notre fidèle partenaire distributeur !

Venez donc au stand 10.08, vous serez accompagnés de Constance et Alix, nos sympathiques et talentueuses animatrices, ainsi que de François, notre éditeur et moi-même #votremeilleureamie ! Nous mettrons en avant la nouveauté « Questions de merde spécial Geek », mais aussi « Débrouille-toi ! », notre jeu coopératif, signé Hilko Drude.

Vous pourrez également rencontrer durant tout le week-end notre duo d’auteurs Yves Hirschfeld et Fabien Bleuze, qui seront ravis de vous dédicacer tous leurs jeux et de vous montrer « J’aime beaucoup ce que vous dites » ainsi que le prototype de leur prochaine sortie : PAF… dans Taggle !

Pour ceux qui ne pourront pas venir à Cannes, consolez-vous, car la semaine prochaine je vous annoncerai la tournée des popotes prévues au mois de mars !

A bientôt !

 

Voilà Questions de merde spécial Geek !

Ça y est, Questions de merde spécial Geek débarque dans le game !  Cette fois-ci, les auteurs sont Marcus et Mathias Lavorel, que certains connaissent déjà grâce à la fameuse émission  “Retro Game One” !

Une édition sur mesure pour tous ceux qui se posent des questions existentielles sur l’univers geek telles que « Pourquoi les Schtroumpfs sont-ils bleus ? » ou « Quelle serait la devise de ta famille dans Game of Thrones ? ». QdM Geek vous invite ainsi à explorer votre fantaisie, à vous prendre pour des Jedi en répondant aux questions de manière Lumineuse ou Obscure…

Prenez-vous au jeu et, grâce au destin, votre pixel sera peut-être le premier à mater le Boss dans l’épreuve finale ! Alors lâche ta console, car Questions de merde spécial Geek est disponible dès maintenant via notre distributeur Blackrock Games dans toutes les boutiques de jeux de bonne humeur et sur notre site !

N’hésitez pas non plus à suivre notre page Facebook et celle de l’auteur Marcus pour être au courant des concours et des dédicaces. D’ailleurs, le prochain rendez-vous sera le Festival de Cannes fin février, dont je vous parlerai la semaine prochaine. A bientôt 😉

Le Droit de perdre, des jeux de déconnade ?

Quand on parle des jeux du Droit de Perdre, on les classe souvent dans les « jeux d’ambiance », « des jeux juste pour se marrer » ou bien encore les « jeux de déconnade ».

Mais qu’est-ce qu’un jeu de déconnade ?

Pour nous, ça va encore plus loin que le concept de jeu d’ambiance. On vise bien sûr l’amusement, mais dans un jeu d’ambiance, vous noterez qu’il faut avoir envie de gagner pour que le jeu fonctionne (Essayez un peu de joueur à Jungle Speed sans être motivé pour choper le totem…). C’est tout l’inverse dans un jeu du Droit du Perdre, où l’envie de gagner est absurde et la priorité est toujours l’humour ! Gagner ou perdre n’a donc aucune importance, ce qui compte, ce sont les langues qui se délient et les liens qui se créent.

Dans un monde idéal, même si les joueurs ne se connaissaient pas au début d’une partie d’un jeu du Droit de Perdre,  ils repartiraient tous ensemble se faire un resto, une fois la partie finie.

Que tu sois un joueur de plateau, un danseur de claquettes ou un professeur d’aqua-poney, tu pourras trouver ton bonheur en déconnant autour d’un « Taggle », d’un « Troquons », d’un « Débrouille-toi ! », etc.

Alors à tous ceux qui me posent la question « Mais, comment on gagne ? », je vous répondrai tout simplement : En partageant un bon moment !

Le Droit De Perdre : tout le monde y gagne, de le papotache !

Photo de Matthieu Joubert

L’intérêt pédagogique du Ta bouche ! (partie 1 : mon expérience)

Quand j’étais animatrice périscolaire, l’une de mes missions était de chercher des moyens ludiques pour que les enfants trouvent plus facilement leur place au sein d’un groupe, ce qui passe notamment par la parole.

Or, s’exprimer de manière claire et audible devant d’autres personnes est un exercice délicat pour des enfants qui peinent à sortir de leur coquille…

Je me souviens d’une journée, avec des garçons de 8 ans, plutôt agités pour ne pas dire autre chose… Et j’ai sorti « Ta bouche » ! C’était ma première partie avec eux, l’idée était de passer un moment privilégié en groupe.

Dans « Ta bouche », chacun pioche une carte avec 4 répliques. Quand c’est à notre tour de répondre, il suffit de lire une de ces répliques. Nous n’inventons rien, mais nous interprétons notre réponse.

Même si les débuts étaient timides, j’ai vite remarqué que plus les tours passaient, plus les enfants se prenaient au jeu, et étaient à l’aise pour répondre avec le ton.

Ce jeu de répartie a d’abord permis de les faire revenir au calme, tout en continuant à s’amuser, mais il a surtout amené un moment de partage, où chacun prenait la parole, du plus extraverti au plus timide d’entre eux !

Par la suite, à force de répéter les parties avec ce même groupe, j’ai pu constater avec bonheur que les plus introvertis commençaient à sortir de leur coquille dans d’autres contextes… Une victoire avec le droit de perdre, c’est plutôt ironique, n’est-ce pas ?

Rendez-vous ces prochains temps avec la 2ème partie de cette chronique, en interview avec l’un des auteurs à l’origine de « Ta bouche » : Sylvain Duchêne qui, ô surprise, est également instituteur !